Pharmacologie psychiatrique

Psychostimulants et éveillants:

Effets: Euphorisants, éveillants, dopants, anorexigènes

Effets indésirables: Nervosité, crampes, agitation, insomnies, hyperactivité, céphalées, troubles psychiques (psychose, dépression), risque de dépendance et de détournement toxicomaniaque.

Amphétamine: Methylphénidate (Ritaline, Concerta) (stupéfiant), indiqué pour trouble déficitaire de l’attention, hyperactivité, pour enfant de plus de 6 ans et l’adolescent.
Olmifon et Mondiodal, indiqués pour trouble de la vigilance, de l’attention, la narcolepsie, l’insomnie.

Normothymique:

Sels de Lithium (téralithe, neurolithium): Indiqué dans la prévention et le traitement des troubles bipolaires. Traitements à marge thérapeutique étroite. Contrôle de la lithiémie 12 heures après l’introduction du traitement, puis à J4, J7, puis tous les 8 jours pendant 1 mois. Norme de la lithiémie: entre 0.6 et 0.8 mEq (jusqu’à 1.2 mEq pour certains traitements). Le surdosage peut entrainer des troubles digestifs, tremblements, asthénie, hypotonie, confusion, coma, soif, oligo anurie…
Effets indésirables: Tremblements, troubles mnésiques, baisse de la libido, troubles endocriniens (prise de poids, trouble de la thyroïdie, polyurie), troubles cutanés (acné, alopécie, psoriasis), troubles digestifs (gout métallique), trouble cardiaque.

Depakote (divalproate de sodium): Indiqué dans le traitement des épisodes maniaques chez les patients bipolaires, peut également être prescrit pour potentialiser l’effet des neuroleptiques.
Effets indésirables: Hepatite, pancréatite, sédation, confusion, tremblements, troubles digestifs transitoires, prise de poids, oedemes, aménorrhées, troubles hématologiques, troubles cutanés (parfois graves).

Antidépresseurs:

Ils sont utilisés pour traiter les idées noires, l’humeur triste, les symptômes négatifs à type d’inhibition. Ils peuvent également servir à traiter certaines douleurs neurologiques et migraines.

Stimulants et désinhibisants: IMAO, Vivalan, Survector
Mixtes: IRS (deroxat, effexor, norset, zoloft…), Stablon, Anafranyl, Floxyfral
Sédatifs: Laroxyl

Effets indésirables des antidépresseurs: Le plus dangereux est la levée de l’inhibition. Il y a un effet retard de 10 jours avant que le traitement ne lève les idées suicidaires, mais pendant ce temps, l’effet désinhibiteur est actif, ce qui peu pousser le patient à passer à l’acte. Surveillance accrue pendant 10 à 15 jours. Attention également à l’inversion trop rapide de l’humeur, au risque d’activation du délire psychotique, à la cardiotoxicité (ECG de référence à réaliser). Autrement, surveiller sécheresse buccale, dysurie, constipation, céphalées, nausées.
Contre-indication stricte pour la grossesse et l’allaitement, l’alcool. Arrêt du traitement toujours progressif (risque suicidaire).

Benzodiazépines:

Antidote = Flumazénil.

Effets myorelaxants, anticonvulsivants, hypnotiques, sédatifs, amnésiants et anxiolytique.

Valium, Lexomil, Temesta, Seresta, Xanax, urbanyl… principalement anxiolytiques.
Mogadon, Nuctalon, Rohypnol, Halcian, Noctamide principalement hypnotiques.

Attention au surdosage et association avec alcool.

Effets indésirables: Somnolence, confusion, amnésies lacunaires, chutes, dépendance (très importante), syndrome de sevrage (surveiller apparition d’agressivité et de zoopsychies).

Neuroleptiques:

C’est une classe de médicaments larges. Ils ont pour but de traiter les troubles appartenant à la sphère psychotique, principalement par diminution de la transmission dopaminergique. Leurs nombreux effets indésirables s’expliquent par leur action involontaire sur d’autres neurotransmetteurs (histamine, sérotonine, acétylcholine, adrénaline). Le principal risque lié à l’utilisation des neuroleptiques est le syndrome malin des neuroleptiques. Il est nécessaire de surveiller l’état clinique du patient et de surveiller ses constantes.

Neuroleptiques sédatifs:

NOZINAN: Grande toxicité cardiaque, ECG de référence obligatoire.
LARGACTIL
TERCIAN
THERALENE
CLOPIXOL

Neuroleptiques atypiques: Classe de neuroleptiques récents, qui combinent plusieurs actions.

RISPERDAL: Neuroleptique polyvalent, grande couverture, effets secondaires moins.
ABILIFY: Forte action désinhibitrice.
ZYPREXA: Effets secondaires sur l’augmentation de l’appétence particulièrement présents lors de l’utilisation de ce neuroleptique.
LOXAPAC: Traitement de court terme. Traitement à fort effet « cassant ».

Neuroleptiques majeurs:

HALDOL: Rarement prescrit chez les jeunes patients, comporte d’importants effets secondaires. « Casse » bien le délire cependant.
PIPORTIL
FLUANXOL

Neuroleptiques désinhibiteurs:

SOLIAN (à faible dose)
DOGMATIL

 

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s